Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
WWW.TOURIST-TROPHY.FR

WWW.TOURIST-TROPHY.FR

POUR SUIVRE LE TT SUR L'ILE DE MAN ET LES AUTRES COURSES SUR ROUTES DANS LE MONDE

Publié par PRUDON

ILS PARLENT DE LEUR TT

Estelle Leblond:

13 TT  2019 LES COURSES

"Ça y est, on y est, c’est la fin du TT2019...🏁

Je pourrais vous parler des résultats de ce TT, mais vous les connaissez certainement déjà.
Ils sont ce qu’ils sont, ils auraient pu être meilleurs mais ils auraient aussi pu être pires, alors je prends! 

Je pourrais vous parler de la météo, mais rien que d’avoir tapé ce mot sur mon clavier j’ai de nouveau des plaques rouges dans le cou et une gêne respiratoire qui arrivent...

Du coup je me disais que je pourrais vous parler de la mécanique, mais ma grosse bête d’acier à été irréprochable, à un moteur près..

Niveau gastronomique, honnêtement, on aurait vite fait le tour aussi!

Pour ce qui est des ballades: cf paragraphe météo

Alors du coup je vais la faire simple, je vais juste vous dire que je remercie toute l’équipe pour leur taf et leur bonne humeur, mes parents pour leur passion et leur patience, Jean Claude pour tout, ma grande sœur qui suit tout le temps et subit parfois, Sam qui même de loin est la, mon passager Frank pour m’avoir accordé sa confiance et répandu sa bonne humeur, Marlène et Freddy d’être ce qu’ils sont ensemble et séparément, le team Optimark au grand complet pour ces beaux et bons moments, Xavier pour ton aide sur la mécanique et pour tout le reste, et toutes ces belles personnes que j’ai eu la chance de rencontrer, croiser, connaître..... 

Merci beaucoup également à nos sponsors qui nous suivent et à vous tous pour vos gentils petits mots, photos, visites dans le paddock, etc... 🤗

Maintenant la route est encore longue, puisque le week-end prochain avec Frank nous allons découvrir le circuit routier d’Imatra, en Finlande!! 🇫🇮🇫🇮🇫🇮🤩 hâte!!!! 

Je vous donne des nouvelles de ce joli trip rapidement! 🤪🚐💨🤩🏁"

Morgan Govignon:

"Je vais faire court pour aujourd'hui, nous sommes en train de plier avant de sauter dans le bateau. Juste pour dire combien cette dernière course a sauvé mon TT, notre TT... Je suis heureux, fier de ce que nous avons fait. Cette première fois en 1000 était mal engagée, mais cette Senior, ces putains de 6 tours à bloc sur cet espèce de monstre m'ont redonné le sourire pour un an. Il y a 3 ans, ce chrono en 18'33 m'aurait permis d'être le français le plus rapide de l'ile de man, coude à coude avec MiG. Pour une première, ça aurait été chouette... Mais là, je suis juste derrière, à 4 secondes (il a fait 18'29 en 2018), dans son aspi, et loin derrière mon pote Ju (18'09, pardon Monsieur). C'est une bonne place, une belle place. Ma place, ni plus ni moins. Et c'est parfait. Merci à tous les copains qui nous suivent, nous aident, nous supportent, nous soutiennent. La vie est belle, bordel..."

Xavier Denis:

"Ça y est.... Cette année plus que les autres, le temps a semblé s'arrêter durant ces deux semaines de TT à la météo désastreuse, puis soudain toute cette attente a été balayée en 36 heures.
"Eternel insatisfait", je l'ai beaucoup entendu ces deux derniers jours... Mais c'est la seule manière de progresser. Il faut tout de même apprécier le positif, et bon sang qu'il y en a eu ! 5 replicas de bronze sur 6 courses disputées dont 4 top 20, c'est plutôt encourageant compte tenu du peu de roulage en amont et du peu d'abandon durant ces 5 courses malheureusement écourtées pour diverses raisons.
Seule la distance de la Senior aura été respectée, avec 7 pilotes non partants et 21 abandons à l'arrivée. J'en ferai malheureusement partie. En proie à des problèmes de frein sur la 1000 toute la journée du jeudi, l'origine de notre problème n'a pas pu être trouvée par manque de temps, de roulage et de pièces. Le premier tour a été laborieux, et à l'entame de la seconde boucle, j'ai pris conscience que le jeu n'en valait pas la chandelle. J'ai décidé de ne pas commettre les mêmes erreurs qu'en 2016 et 2017 et j'ai rallié Grandstand au ralenti pour y terminer ce TT 2019. Bittersweet...
Ça laisse une année de répis à Ju Lien qui conserve le record français, en espérant qu'il pourra défendre ses chances au TT 2020 😉

Une fois de plus, merci à tous pour vos messages, vos encouragements, vos photos et vos visites. Merci aux chatons et à mon papa, mes trois mécanos qui ont été mis à rude épreuve durant ces deux semaines nerveusement et physiquement épuisantes pour eux.
Merci à Optimark et tous nos partenaires et sponsors pour leur soutien indéfectible.
Merci à Isa et Paulo pour leur aide et leurs petits plats 😊
J'en oubli sûrement, ne m'en voulez pas...

Merci à tous, et rendez-vous très vite car nous sommes déjà en chemin pour notre prochaine course à Imatra en Finlande pour la seconde manche de l'#IRRC où je roulerai en Supersport 😋"

Jonathan Goetschy:

"Bilan de 15 jours au paradis de la moto:

-15 tours effectués.
-Un meilleur chrono en 20,07
-Une moyenne de vitesse sur ma course de 179,9 klm.
-Une panne d'essence dans ma première course.
-Un moteur cassé à 10 km de l'arrivée en 2ème course.
-plus de 200 fans "passionnés"passés me rendre visite.
-Un rêve réalisé.

Merci à tous de m'avoir suivi pendant ces 15 magnifiques jours.
Merci à mes partenaires.
Merci à ma compagne de me soutenir.
Merci à mon Team.
Merci aux fans.
Merci aux français pour leur aide.
Merci à mon patron de me laisser vivre ma passion et mes rêves.
Merci aux copains.
Merci à ma famille.

A très très vite pour de nouvelles aventures...

Ah oui j'oubliais.. comme promis mes bottes du TT sont également à vendre ainsi que tout mon équipement.
Me contacter en message privé pour acquérir mon matériel dédicacé.

Gazzzz#174"

08/06 POST TT RACES

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Les Post TT Road Races terminent traditionnellement le TT, on assistera à 3 courses: 600cc Supersport, 650cc SuperTwins et Superbike.

On devrait retrouver Timothée Monot et Rodolphe Guge engagés.

Essais de  13h à 16h, course de 17h à 20h30.

600 Supersport:

Timothée Monot

Timothée Monot

C'est parti

C'est parti

Nathan Harrison a mené 4 tours avant casse moteur photo RCPhotos

Nathan Harrison a mené 4 tours avant casse moteur photo RCPhotos

Timothée Monot photo Neil Jones

Timothée Monot photo Neil Jones

Mike Brown photo Ellan Vannin Photos

Mike Brown photo Ellan Vannin Photos

Rob Hodson photo Ellan Vannin Photos

Rob Hodson photo Ellan Vannin Photos

On devrait rapidement entendre reparler du vainqueur Mike Browne newcomer sur la course, un petit air de Guy martin pour ce jeune pilote...

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

650 Supertwin:

Rhys Hardisty devant Dave Moffitt

Rhys Hardisty devant Dave Moffitt

Dave Moffitt photo Ellan Vannin Photos

Dave Moffitt photo Ellan Vannin Photos

Gavin Brown photo Ellan Vannin Photos

Gavin Brown photo Ellan Vannin Photos

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

1100 Superbike:

Rodolphe Gougé en pré grille

Rodolphe Gougé en pré grille

Rob Hodson photo Peter Callister

Rob Hodson photo Peter Callister

Rodolphe Gougé photo Ellan Vannin Photos

Rodolphe Gougé photo Ellan Vannin Photos

#44 Rhys Hardistry #5 Ryan Kneen photo Ellan Vannin Photos

#44 Rhys Hardistry #5 Ryan Kneen photo Ellan Vannin Photos

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

EXCLU: L'INTERVIEW DE JAMES HILLIER PAR ANNE GIUNTINI

13 TT  2019 LES COURSES

PAS DE QUESTIONS SANS REPONSES

JAMES HILLIER
« J’admire McGuinness et Rutter »

« Vous avez couru votre premier TT en 2008, et depuis vous êtes toujours dans le groupe de tête. Comment expliquez-vous une telle longévité ?
-Ca doit être dans la tête. Je dirais que c’est une histoire d’envie, de motivation. Un peu comme Rossi en MotoGP. Sans me comparer à Valentino, bien sûr ! (rire) Mais j’ai toujours autant de plaisir à courir à l’Ile de Man. Donc je continue d’être dans le coup. Mais ça va devenir de plus en plus difficile, car il y a de sérieux candidats qui arrivent !

-Comment êtes-vous venu à la compétition ?
-A vélo ! (rire). Non, je plaisante. Mais quand j’étais petit, j’adorais rouler à toute blinde sur mon vélo. Je dévalais les pentes, je pédalais sur les routes, dans les forêts, toujours à fond ! Mais la compétition moto, je l’ai attaquée par le trial. Puis je me suis lancé dans le TT. J’aimerais bien faire un peu de circuits, mais c’est trop tard à présent. Je suis trop vieux !

-Depuis le début, vous roulez pour la même équipe, sur une Kawasaki. A quelques exceptions près, cette fidélité est plutôt rare…
-En fait, je n’ai pas de raison de changer. Ma moto n’est pas vraiment une Kawasaki d’usine, mais elle me convient. Et surtout, je pense qu’en courses sur route, l’équipe est encore plus importante que la machine. Une écurie d’usine, aussi sympa soit-elle, est indissociable du business. Or moi, j’ai besoin de sentir comme une famille autour de moi. Et c’est ce que nous avons construit tous ensemble. Mon principal mécanicien et le patron du team sont des amis, des vrais. Nous sommes voisins et je passe régulièrement les voir à l’atelier. Ils sont hyper motivés, tout le temps.

-Finalement, c’est une histoire qui pourrait durer longtemps encore…
-Pour tout dire, j’admire John McGuinness et Michael Rutter. Je trouve génial qu’ils soient toujours là. L’autre soir, je prenais une bière avec John et il me parlait de sa moto qui manque de compétitivité. Je lui ai dit : ‘’mais regarde, tu es là, sur tes deux jambes. Tu n’es pas en fauteuil roulant ou pire encore. Tu cours encore le TT parce que c’est ton choix, parce que tu en as envie et que tu as les moyens de le faire. Réjouissons-nous.’’ Et s’il y a une victoire à la clé, ça n’est que du bonheur en plus.

-Vous vous entraînez beaucoup ?
-(rire) Pas autant que les gens pourraient le croire ! Je fais un peu d’enduro, et de BSB pour garder la forme et le feeling. Cette année, je courrai le Classic TT, mais mon programme s’arrête là. Je n’ai pas le temps de faire plus. J’ai une boutique en ligne. Une boutique de matériel et équipements de moto. Juste un employé, et puis ma femme (un peu) et moi. Il faut s’en occuper si on veut que ça marche. En fait, c’est mon plan B, pour le jour où j’arrêterai de courir. Ca me permet de ne pas penser à la retraite. Ca viendra un jour, mais je ne veux pas la planifier. On verra bien.

-Depuis 2008, les motos ont évolué. Sont-elles plus difficiles ou plus faciles aujourd’hui ?
-Déjà, elles sont tellement puissantes qu’il serait déraisonnable de courir sous la pluie. On a vu le problème de programmation que ça posait cette année avec les intempéries, mais les organisateurs s’en sont remarquablement sortis. Ensuite, à certains égards, les motos actuelles sont plus faciles parce qu’elles sont bardées d’électronique. Mais un peu plus compliquées à mettre au point.

-Les pneus sont-ils un facteur important au TT ?
-Ah oui bien sûr ! Mais cette année, nous avons dû rester avec les pneus de 2018, car nous n’avons pas eu le loisir d’essayer les nouvelles montes, à cause de la météo.

-Y a-t-il une ‘’guerre des pneus’’ ?
-Le TT a des retombées marketing très importantes. Donc Metzeler et Dunlop se tirent la bourre. Je roule Metzeler. Mais Dunlop a le record de la piste ; ça pèse lourd en termes d’image.

-Votre deuxième place à 3’’ de Lee Johnston en Supersport doit vous donner envie de revenir en 2020…
-En tout cas, si quelque chose est programmé, ce n’est pas la retraite !

07/06 DERNIERE COURSE DE CE TT 2019: LE SENIOR TT

Beau sur Bungalow, Douglas, Ramsey !!!!!!
Beau sur Bungalow, Douglas, Ramsey !!!!!!

Beau sur Bungalow, Douglas, Ramsey !!!!!!

Un départ différé d'un quart d'heure ce qui au vu de ce TT 2019 est insignifiant.

Xavier Denis

Xavier Denis

Morgan Govignon

Morgan Govignon

Timothée Monot

Timothée Monot

John McGuinness abandon dans le premier tour

John McGuinness abandon dans le premier tour

Ravitaillement Peter Hickman

Ravitaillement Peter Hickman

Dean Harrison

Dean Harrison

Michael Dunlop

Michael Dunlop

Dean Harrison à Bottom of Barregarow

Dean Harrison à Bottom of Barregarow

Peter Hickman à St Ninians

Peter Hickman à St Ninians

Conor Cummins

Conor Cummins

Morgan Govignon à Ballacrye Nick Wheeler Photography

Morgan Govignon à Ballacrye Nick Wheeler Photography

Dean Harrison

Dean Harrison

Marqué Conor Cummins

Marqué Conor Cummins

Peter Hickman

Peter Hickman

13 TT  2019 LES COURSES

1er tour à Grandstand  1 Hickman 2 Harrison à 2.2 s 3 Cummins à 14.286 s 4 Michael Dunlop 0.824 s 5 David Johnson à 8.176 s

2ème tour à Grandstand 1 Hickman 2 Harrison à 8.067 s 3 Cummins à 21.177 s 4 Michael Dunlop à 5.403 s 5 Davey Todd à 33.458 s

Xavier Denis et Timothée Monot abandons au ravitaillement.

3ème tour à Grandstand 1 Hickman 2 Harrison à 12.276 s 3 Cummins 27.110 s 4 Michael Dunlop à 16.016 s 5 Davey Todd à 456.079 s

4ème tour à Grandstand 1 Hickman 2 Harrison à 17.683s 3 Cummins 39.704 s 4 Michael Dunlop à 18.308 s 5 Davey Todd à 59.632 s

5ème tour Hickman perd du temps entre deux partiels...il passe en deuxième position derrière Dean Harrison

En fait deux problèmes une selle pas adaptée (il n'a pas celle de son bitza) et problème de refroidissement moteur.

1 Harrison 2 Hickman 16.386 3 s Cummins 33.208 s 4 Michael Dunlop 25.875 s 5  James Hillier 1:02.832 mn

Le podium 1 Dean Harrison 2 Peter Hickman 3 Conor Cummins

3ème victoire au TT pour Dean Harrison

Meilleur tour du TT 2019 par Dean Harrison

Morgan Govignon est le seul français à finir la course.

Première victoire de Kawasaki au Senior TT depuis Mike Grant en 1975.

Les résultats de la course ont permis à Hickman de regagner le Joey Dunlop TT Championship qu’il a déjà remporté en 2017 avec 111 points, 13 devant Harrison (98), Hillier est troisième (69). Hickman recevra une montre Bremont le partenaire du chronométrage officiel du TT.

Après avoir terminé deux fois second, Jamie Coward a remporté le TT Privateer’s Championship avec 125 points après avoir été le meilleur courreur dans les cinq des courses. McCormack (61) a terminé deuxième et Paul Jordan (58) en troisième.

Kawasaki a remporté le prix du fabricant, Smiths Racing en remporté le prix de l’équipe pour la troisième année consécutive.

Morgan Govignon:

"Ravi d'avoir bouclé mes six tours. J'ai eu la chance de récupérer des infos, de Julien Toniutti notamment, qui m'ont permis d'améliorer mes réglages. J'ai changé l'assiette de la moto, et c'était nettement mieux pour la course.''

Timothée Monot:

"Je n'avais qu'un petit réservoir; c'est pour ça que j'ai ravitaillé à la fin du premier tour.Et à la fin du 2e, je me suis arrêté parce que c'était vraiment dur. De toute manière, j'avais pris la 1000 pour m'entraîner, pas pour courir. Donc c'est bon. Et samedi, je cours à Castletown."

Xavier Denis:

"J'avais des problèmes avec ma poignée de freins qui s'allongeait. On avait changé des pièces jeudi soir après les qualif. Mais en course le problème a recommencé. Je n'avais plus confiance. Or s'il y a un truc dans lequel on doit avoir confiance au TT, c'est bien les freins! J'ai préféré abandonner à la fin du 2e tour."

13 TT  2019 LES COURSES

06/06 LES COURSES, LES RESULTATS, LE TOUR PAR TOUR, LES PHOTOS

Il ne reste plus qu'a espérer car les webcams à 6h45 ne sont pas porteuses de beau temps...
Il ne reste plus qu'a espérer car les webcams à 6h45 ne sont pas porteuses de beau temps...

Il ne reste plus qu'a espérer car les webcams à 6h45 ne sont pas porteuses de beau temps...

11.30: Toutes routes fermées
11.50: Superbike/ Superstock Qualification(1 tour)
12.45: Course Supersport TT (2 tours)
13.50: Course Locate.im Sidecar TT (2 tours)
14.55: Course Superstock TT (3 tours) 
17.00: Ouverture des routes
18.00: Fermeture des routes
18.30: Course Lightweight TT (2 tours)
19.30: Course TT Zero Race (1 tour)
20.10: Senior TT Qualification (1 tour)
22.30: Ouverture des routes

Du jamais vu au TT avec pas moins de 5 mini courses dans la journée...

Les courses se dérouleront sur 2 tours: Supersport, Lightweight, Sidecars ou sur 3 tours pour le Superstock. Le TT Zero est moins touché il reste avec son seul tour habituel mais avec combien de partants ?

Même la course sidecars 2 a été avancée laissant penser une météo peu clémente vendredi !

Seul le Senior TT couru sur 6 tours devrait se dérouler demain avec un départ à 10h30.

09.30: Toutes routes fermées
10.30: Course Senior TT (6 tours)
16:30: Toutes routes ouvertes

Chez Mugen on est prêt mais ou ont ils cachés les très nombreux mécaniciens, électriciens, informaticiens...

Chez Mugen on est prêt mais ou ont ils cachés les très nombreux mécaniciens, électriciens, informaticiens...

Grande journée de courses par le nombre, mais aussi même si les courses ont été courtes, par la qualité des vainqueurs.

2 victoires pour Peter Hickman Superstock et Supersport qui a maintenant 4 victoires au TT

1 victoire et record du tour pour Michael Dunlop Lightweight qui a 19 victoires au TT 

1 Victoire de plus pour le frères Birchall 10 victoires au TT

1 victoire pour Michael Rutter en TT Zero 7 victoires au TT

Course Supersport 2:

HICKMAN INTOUCHABLE

Peter Hickman n’avait pas spécialement besoin d’entraînement pour se maintenir à ce point devant ses adversaires. Néanmoins, tout heureux de cette nouvelle victoire au TT, il avouait à l’arrivée que les qualifications du matin (pour le Superstock) lui avaient permis « une salutaire mise en jambes » !
On soulignera l’excellete 19e place de Xavier Denis (Honda Optimark) ; Timothée Monot est 31e, et Morgan Govignon 42e.

Positions au premier tour : 
Ramsey : Hickman ; Harrison à 0’’38 ; Hillier à 1’’6 ; Cummins à 3’’4 ; Gary Johnson à 0’’5 ; Lee Johnston à 1’’4 ; Michael Dunlop à 0’’5 ; Coward à 0’’1 ; Todd à 7’’2 ; Paul Jordan à 7’’9, etc. 14e John McGuinness
Pas de Hutchy (en panne sur le Mountain Course, il n’aura pas le temps de revenir au parc fermé et ne prendra pas le départ du Superstock en fin de journée)

Bungalow : Hickman, Harrison, Hillier, Cummins, Coward, G.Johnston, Johnson, Dunlop, etc.
Cronk Ny Mona : Hickman ; Harrison ; Hillier ; Cummins ; Coward ; Johnston ; G.Johnson ; Dunlop

Fin du 1er Tour : Grandstand
Hickman ; Harrison à 2’’3 ; Hillier à 0’’9 ; Cummins à 5’’4 ; Coward à 1’’8 ; G.Jonhson (repassé devant Johnston) à 1’’8 ; Johnston à 0’’6 ; Dunlop à 2’’1, etc. 14e McGuinness

Glen Helen : Harrison ; Hickman à 0’’5 ; Hillier à 3’’1 ; Cummins à 6’’7 ; Coward à 1’’4 ; Johnston (repassé 6e) à 5’’7 ; G.Johnson à 2’’ 4; Dunlop à 2’’6

Ballaugh Bridge : Hickman ; Harrison à 0’’3 ; Hillier à 4’’1 ; Cummins à 6’’3 ; Coward à 2’’9 ; G.Johnson (repassé 6e) à 1’’ ; Johnston à 1’’9 ; Dunlop, Todd, David Johnson, etc

Ramsey : Hickman, Harrison à 0’’3, Hillier, Cummins, Coward, G. Johnson ; Dunlop 7e (a passé Johnston) ; Johnston ; Todd ; etc.
Bungalow : Hickman ; Harrison à 0’’9 ; Hillier à 4’’5 ; Cummins à 7’’4 ; Coward à 5’’2 ; Dunlop 6e (a passé Johnson) à 18’’7, G. Johnson, Todd, Johnston, Davey Johnson, etc.

19 Xavier Denis 119.618 mp/h

31 Timothée Monot  117.165 mp/h

42 Morgan Govignon 115.324 mp/h

52 Nicolas Pautet 112.732 mp/h

53 Jonathan Goetschy 111.976 mp/h


 

Peter Hickman photo iomttaces et RCPhotos
Peter Hickman photo iomttaces et RCPhotos

Peter Hickman photo iomttaces et RCPhotos

Dean Harrison

Dean Harrison

James Hillier

James Hillier

Michael Dunlop et Peter Hickman

Michael Dunlop et Peter Hickman

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Course sidecars 2:

L’ETOILE A BRILLE
Cette sixième place, Estelle Leblond avait bien failli la décrocher en 2016 quand un incident mécanique l’en avait privée. 
Une casse moteur dans le premier tour de la première course cette année n’ont pas eu raison de sa volonté. Pas plus que les intempéries qui auraient pourtant tendance à ronger le moral et user les nerfs.
Aujourd’hui (jeudi 6 juin), elle a attaqué le Mountain Course à bloc avec son nouveau passager, le Belge Frank Claeys. Et voici le résultat : sixième ! Sixième au milieu d’un parterre de ténors. Qui aurait cru qu’un jour elle pointerait loin devant… Dave Molyneux himself ? Certes, le champion mannois a connu des soucis techniques, mais les autres, ceux qui n’ont pas résisté au retour d’Estelle, n’ont pas la moindre excuse à avancer.

1er Tour
Ballaugh Bridge :
Birchall/Birchall ; Holden/Cain à 0’’9 ; Founds/Walmsley à 10’’2 ; Blackstock/Rosney à 6’’4 ; Molyneux/Payne à 5’’2 ; Reeves/Wilkes à 4’’3 ; Bryan/Hyde à 2’’3 ; Gibson/Gibson à 8’’6 ; Knight/Rostron à 3’ ; Scholfield/Thomas à 3’’1 ; Lowther/Hardie à 0’’9 ; Estelle Leblond/Frank Claeys à 0’’1 ; etc. 
A l’approche de Ramsey, Estelle et son passager ont déjà gagné 3 places. De 12e, les voici 9e.
A la fin du premier tour, ils pointent en 8e position au passage devant le Grandstand. Devant eux : Birchall, Holden, Founds, Blackstock, Molyneux, Reeves et Bryan. Derrière ? Encore du beau monde : Gibson, Scholfield, Lowther, Hope, Ramsden, etc.

2e Tour
Peu après Ballaugh Bridge, on commence à entendre Molyneux changer de rapport assez bas. A Ballaugh, il était encore une sérieuse menace pour Reeves (0’’2). Mais la situation s’est bientôt gâtée. 
Pas pour Estelle, en revanche, qui n’a cessé de grignoter méthodiquement, avidement, son retard sur les hommes de tête. A Ramsey, tandis que Molyneux a rétrogradé, elle déboule devant Gibson et Scholfield qu’elle a dépassés à la régulière. Ils n’ont rien pu contre elle !
 Pour la petite histoire, on retiendra une singularité pour l’édition 2019 du TT : sur 44 équipages inscrits, 42 étaient présents et 39 qualifiés. Notre ami François Beauchamps, expert français du sidecar, porte à notre attention ce constat : si les termes du règlement avaient été appliqués strictement (3 ou 4 tours d’essais, et 115% du temps du 3e pour être qualifié), seuls 27 équipages auraient pris le départ ! Et des pointures comme Reeves ou Crowe seraient restés sur le carreau !

6 Estelle Leblond/Franck Claeys 109.760 mp/h

18 François Leblond/Marlène Couillard 102.225 mp/h

DES NOUVELLES DE JULIE PAR ERIC LENSER

"Merci à tout qui demande les nouvelles de Julie, elle va bien. 
 Elle a tombé du panier en sortant de Kirkmichael, pour raisons toujours inconnu. Elle a des bleus et brûlures, puis fracture mineur de poignée. Elle va rester à Nobles ce soir par précaution vue que c'était à plus que 160km/h.
"

 

Estelle Leblond et Frank Claeys

Estelle Leblond et Frank Claeys

Les frères Birchall

Les frères Birchall

Holden/Cain

Holden/Cain

Founds/Walmsley

Founds/Walmsley

13 TT  2019 LES COURSES

Course Superstock:

HICKMAN ‘’DOMINATOR’’

La course s’est déroulée sur trois tours, avec ravitaillement obligatoire à la fin du premier.
Pour le podium, on prend les mêmes (ou presque) et on recommence. Si ce n’est qu’en Superstock, Peter Hickman n’a pas laissé le moindre espoir à ses adversaires. Il les a littéralement semés, y compris son rival habituel, Dean Harrison. James Hillier, pénalisé de 30 secondes pour un excès de vitesse dans la voie des stands, n’a pas pu jouer sa chance. Et l’on a cru jusqu’au bout que Michael Dunlop décrocherait la troisième place ; il s’est fait coiffer sur le fil (0’’2) par David (Davo) Johnson qui signe là son premier podium au TT, grâce à un pit stop très réussi qui lui a permis de gagner trois secondes ! L’équipe officielle Honda mérite les félicitations !
Hickman apparaît actuellement comme le maître du Mountain Course. Il compte à présent 5 victoires au TT. 
Côté Français, 

1er tour : 
Glen Helen : Hickman ; Harrison à 1’’6 ; Hillier à 1’’5 ; Dunlop à 0’’029 ; Rutter à 0’’9 ; Todd à 0’’027 ; Cummins à 0’’9 ; Gary Johnson à 0’’6 ; David Johnson à 0’’4 ; Coward à 2’’9 ; etc.

Ballaugh Bridge : Hickman ; Harrison à 2’’3 ; Dunlop à 3’’7 (il a passé Hillier); Hillier à 1’’6 ; Cummins à 0’’9 ; Rutter à 0’’9 (Rutter passé devant G. Johnson) ; G. Johnson à 0’’5 ; D. Johnson à 0’’08 ; Todd à 0’’7 ; Coward à 4’’3 ; etc.

Ramsey : David Johnson est passé devant Gary Johnson et Michael Rutter ; il est désormais 6e.

Grandstand : Hickman ; Harrison à 9’’ ; Dunlop à 4’’2 ; Hillier à 6’’7 ; David Johnson à 0’’3 (il a passé Cummins)
Hillier reçoit une pénalité de 30’’ pour excès de vitesse en quittant la voie des stands

2e Tour
Glen Helen : Hickman ; Harrison à 5’’8 ; Dunlop à 11’’4 ; D. Johnson à 2’’6 ; Cummins à 3’’2 ; Rutter à 3’’8 ; G. Johnson, Todd, Hillier, Coward, etc.
Michael Dunlop est le plus rapide à Sulby. Mais Hickman s’envole.
Au deuxième passage devant les stands, les positions sont les suivantes :
Hickman ; Harrison à 16’’5 ; Dunlop à 13’’7 ; D. Johnson à 3’’2 ; Cummins à 6’’7 ; Rutter à 4’’ ; Hillier (qui donne la charge) est passé 7e à 21’’1 ; G. Johnson à 0’’7 ; Todd à 2’’3, etc.

3e Tour
Glen Helen : Hickman ; Harrison à 18’’ ; David Johnson (a passé Dunlop !) à 16’’ ; Dunlop à 0’’7 ; Cummins à 5’’8 ; Rutter à 5’’, Hillier, Todd, G. Johnson, Coward, etc.

Ramsey : Hickman ; Harrison à 22’’ ; Dunlop (repassé devant Johnson) à 18’’ ; D. Johnson à 0’’4 ; Cummins à 5’’3 ; Rutter, Hillier, Todd, G. Johnson, Coward, etc.

Classement : 1er Hickman ; 2e Harrison à 26 ‘’ ; 3e D. Johnson à 13’’8 ; 4e M. Dunlop à 0’’2 ; 5e Cummins à 9’’1 ; 6e Rutter à  6’’8 ; 7e Hillier à 18’’7 ; 8e Todd à 21’’7 ; 9e Coward à 3’’1 ; 10e Gary Johnson à 3’’2

19 Xavier Denis 122.256 mp/h

42 Morgan Govignon 116.854 mp/h

MORGAN GOVIGNON SOULAGE:

"Drôle de journée ! Mais... Qui change tout. Nous avions fait une erreur dès le début avec la 1000, avec une assiette de moto pas du tout adaptée. Comme je ne connaissais pas la machine ici, je n'ai pas su si c'était qu'un 1000 se comportait comme ça, ou pas. Visiblement, c'était ou pas, et c'est en discutant avec Jean Michel Prudon qui m'a dit que les spectateurs avaient peur spécialement quand je passais au vu des mouvements de la moto que je me suis dit qu'il y avait autre chose... Je tiens à remercier Michel Augizeau, de Tecmas, Mat GiGi, et encore plus spécialement Ju Lien Toniutti et Fred Protat qui nous ont aidés à comprendre et ont partagé leurs réglages avec nous, permettant de rendre la moto plus sécurisante. Un sacré beau geste, alors que je suis sûr que mon pote Ju se bouffe les couilles de ne pas être avec nous. L'esprit road race, c'est ça et lui l'a... Au final, je n'ai pu tester ces nouveaux réglages qu'aujourd'hui, et j'ai pris un plaisir fou sur la moto. Le chrono, même s'il n'est pas mirobolant, est mon premier au dessus des 120 mph et c'est une vraie fierté pour notre petite équipe. Un grand merci à Jessy Govignon, Thibaut, Ludo LaParenthèse Moto, Stéphane Leseigneur et à tous ceux qui nous permettent, en donnant du temps, des tunes, des réduc, de l'amitié, de l'amour, que nous soyons au départ... Et à l'arrivée. La senior peut être demain pour un bon coup de bécane, à 300 dans la montagne, la tête dans les nuages..."

Peter Hickman photo iomttraces et protecimages
Peter Hickman photo iomttraces et protecimages

Peter Hickman photo iomttraces et protecimages

Dean Harrison

Dean Harrison

David Johnson photo RCPhotos

David Johnson photo RCPhotos

Morgan Govignon photo Nick Wheeler Photography

Morgan Govignon photo Nick Wheeler Photography

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Course Lightweight:

19ème victoire au TT pour Michael Dunlop qui a su se défaire d'un Jamie Coward très agressif et très en forme, c'est la 50ème victoire pour les Dunlop.

Michael confirme sa position de troisième pilote le plus titré au TT derrière son oncle Joey et John McGuinness.

17 Xavier Denis Kawasaki 40:19.525 112.277 mp/h

30 Nicolas Pautet 42:38.078 106.195 mp/h

Michael Dunlop phot iomttraces et RC photos
Michael Dunlop phot iomttraces et RC photos

Michael Dunlop phot iomttraces et RC photos

Jamie Coward

Jamie Coward

Lee Johnston

Lee Johnston

Seul Peter Hickman a mené une Norton au bout

Seul Peter Hickman a mené une Norton au bout

13 TT  2019 LES COURSES
Une énorme émotion pour Michael Dunlop

Une énorme émotion pour Michael Dunlop

13 TT  2019 LES COURSES

Course TT Zero:

Belle victoire de Michael Rutter dans une course toujours aussi peu disputée

Nouveau record du tour à 121.909mp/h.

Davey Todd pilotait la moto de l'Université de Nottingham en remplacement de Daley Mathison, il aurait pu prétendre au podium mais a laissé la troisième place à Ian Lougher suite a des ennuis électriques 

Michael Rutter

Michael Rutter

John McGuinness

John McGuinness

Ian Lougher

Ian Lougher

13 TT  2019 LES COURSES

05/06 ON ESPERE QUE LA PLUIE MATINALE VA S'ARRETER...

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Manx Radio:

Le mauvais temps qui gène le TT 2019 est à l’origine de nouveaux problèmes  aujourd’hui.

Un retard de deux heures à la course a déjà été annoncé, en raison des nuages bas et du brouillard.

Un calendrier révisé des événements de la journée devrait être annoncé à 9h.

Les organisateurs espèrent lancer la course Supersport, les qualifications du sidecar et le Lightweight  aujourd’hui, avec d’autres séances d’essais programmées pour la soirée.
 

Bungalow, Douglas, Ramsey
Bungalow, Douglas, Ramsey

Bungalow, Douglas, Ramsey

Il y a pourtant eu des rayons de soleil qui ont fait espérer

Il y a pourtant eu des rayons de soleil qui ont fait espérer

Mais les gros nuages porteurs d'une pluie insidieuse sont venus tout gâcher

Mais les gros nuages porteurs d'une pluie insidieuse sont venus tout gâcher

MAUDITE METEO

UN MERCREDI EMAILLE DE REPORTS

Ce matin mercredi, la météo semblait vouloir enfin jouer le jeu du TT. Il faisait clair sur Douglas, avec un joli brin de soleil. Pour garder confiance, mieux valait toutefois ne pas s’appesantir sur les nuages noirs et menaçants en provenance du nord de l’Ile.

A 12h45 devait avoir lieu la première course de la journée : la seconde en Supersport, sur 4 tours. Mais à 12h15, au moment même où les équipes commençaient à remplir les ‘’derricks’’

d’essence dans la voie des stands, tandis que retentissait l’Hymne mannois, on apprenait qu’il tombait une pluie fine sur Ramsey. Puis à 12h30, c’est l’ensemble de la Montagne, à partir de Joey’s et sur une bonne distance, qui se retrouvait sous l’eau.

Les organisateurs réitéraient leurs regrets sincères envers les équipes et le public. « Si tout va bien, nous pouvons espérer donner le départ à 14h15 ».

Mais à 13h40, le speaker officiel annonçait que l’on visait désormais 15h pour le véritable début des compétitions : 3 tours de Supersport (pour la 2e course), avant une interruption pour rouvrir les routes aux habitants de l’Ile de Man. Et, selon la bonne volonté des nuages, capables ou non de retenir leur trop-plein d’eau, rendez-vous à 18h30 pour la 2e course de Lighweight ; suivie des qualifications de Superbike et Superstock 20h10. Le programme se concluerait éventuellement par un tour de qualification pour les sidecars et un tour de qualif du TTZero.

LE YO-YO INFERNAL

Pour vous donner une idée de ce que peuvent subir les équipes, qui passent leur temps à se préparer, conduire les machines au contrôle technique, s’installer dans le parc fermé pour entrer en concentration avant le départ, et pour vous donner également une idée de ce que vivent les organisateurs, en alerte météo permanente, jonglant avec la fermeture et l’ouverture des routes, adaptant au mieux les changements de programmes permanents, voici la énième annonce, lancée avec une infinie diplomatie et des excuses réitérées, mercredi à 15h05 :

« Nous sommes sincèrement désolés, mais étant donné les nouvelles conditions climatiques qui sévissent à partir de Mountain Box, nous nous voyons contraints de vous proposer d’autres horaires encore, en sacrifiant malheureusement quelques rendez-vous importants du programme initial ».

A 15h05 donc, on apprend que la course de Lightweight se déroulera -peut-être- sur 3 tours à partir de 18h30. Suivie à 19h45 des qualifications pour le Senior TT et le Superstock. Puis à 20h20 qualifications (sur un seul tour) du sidecar, et du TT Zero (sur un tour) à 20h40.

Pour y croire encore, il fallait ne pas lever les yeux au ciel, étant donné la noirceur des nuages.

Les sidecaristes, à qui l’on avait promis 5 tours aujourd’hui voient donc leur ‘’menu’’ amputé de 4 tours. C’est lourd, très lourd…

ET A LA FIN...

A la fin, c’est la météo qui gagne !

A 18h10, tombe l’annonce que tout le monde redoutait :

Trop de portions de route sont encore humides, le vent ne parvient pas à évacuer les nuages, et il fait un froid de canard. Dans ces conditions, toutes les courses et qualifications que l’on avait maintenues tant bien que mal, sont reportées au(x) jour(s) suivant(s).

Rendez-vous jeudi 6 juin pour de nouvelles (més)aventures.

Haut les cœurs !
 

04/06 LES COURSES N'AURONT CERTAINEMENT PAS LIEU...

13 TT  2019 LES COURSES

Le programme du jour si le temps veut bien ce qui n'est pas le cas à 8h45....

12:15 Course RL360 Superstock 
14:15 Sidecar qualifications
15:40 Lightweight qualifications
15:55 TT Zero Interest qualifications

ANNULE

Le petit mot de Jonathan Goetschy suite à son abandon hier soir:

"Coucou à tous 

Dsl du manque d’information ces derniers temps.
 Il m’a fallu du temps pour digérer cette déception de ne pas pouvoir finir ma première course sur l’île de man ma première année du à une panne d’essence !!

 Nous avons trouvé le problème de cette surconsommation d’essence.. ( moto qui était très très mal gérée au niveau carburation)

Aujourd’hui nous avons pu la faire régler sur place et espérons que tout pourra rentrer dans l’ordre demain lors de ma seconde course.

Cependant je suis satisfait d’avoir pu passer la qualification vu le peu de nombres de tours réalisés..

C’était notre objectif premier.

Les chronos descendent petit à petit à chaque fois que je monte sur la moto et je prends un plaisir fou à piloter ici 😉

Demain est un autre jour..

Je tiens à remercier tout les partenaires qui me suivent ici mon Team qui ont fait un travail magnifique depuis notre arrivée.

Merci aussi à tout les fans qui me suivent et qui sont passés me faire un coucou. 
 C’est fou l’engouement qu’il y a pour cette course.
 Vous êtes tous supers

Promis je donne le maximum de moi même pour le spectacle ✌️

Gazzzz#174#72"
 

13 TT  2019 LES COURSES

Visages connus croisés au parc fermé

David Johnson

David Johnson

Derek McGee

Derek McGee

Jamie Coward

Jamie Coward

Dean Harrison

Dean Harrison

Michael Rutter

Michael Rutter

Lee Johnston

Lee Johnston

James Hillier

James Hillier

Petite discussion avant le départ

Petite discussion avant le départ

Stefano Bonetti

Stefano Bonetti

Horst Saiger

Horst Saiger

Timothée Monot

Timothée Monot

Nicolas Pautet en pleine concentration

Nicolas Pautet en pleine concentration

Xavier Denis

Xavier Denis

John McGuinness

John McGuinness

Jonathan Goetschy

Jonathan Goetschy

Gary Johnson

Gary Johnson

John Holden

John Holden

03/06 ENFIN LES COURSES !!!

13 TT  2019 LES COURSES

10.00 Fermeture des routes 

10.45 Course RST Superbike 

13.00 Course Locate IM Sidecars

15.00 Essais Lightweight

15.55 Essais TT Zero

16.50 Ouverture des routes

18.00 Fermeture des routes

18.30 Course Monster Energy Supersport

21.15 Ouverture des routes

Course Superbike:

DALEY MATHISON : ACCIDENT FATAL

A 15h55, la nouvelle est officiellement tombée : l’Anglais Daley Mathison (27 ans), accidenté ce matin sur sa BMW dans le deuxième tour de la course de Superbike, est mort des suites de ses blessures. Il avait débuté au Tourist Trophy en 2014, pris le départ de 19 courses, et rallié l’arrivée à 14 reprises. A son actif, il comptait trois podiums, dont une deuxième place l’an dernier au TT Zero. Son record personnel au TT, 206 km/h (128 m/h), l’incitait à viser cette année les 130 m/h (209 km/h).

13 TT  2019 LES COURSES

La course Superbike est réduite à 4 tours.

Chez Morgan Govignon on est prêts

Chez Morgan Govignon on est prêts

Conor Cummins

Conor Cummins

Dean Harrison

Dean Harrison

Michael Dunlop

Michael Dunlop

Jamie Coward

Jamie Coward

Xavier Denis

Xavier Denis

Motgan Govignon

Motgan Govignon

Peter Hickman

Peter Hickman

Michael Rutter photo jjc_photos

Michael Rutter photo jjc_photos

Ravitaillement pour Harrison

Ravitaillement pour Harrison

Peter Hickman et Ian Hutchinson Bottom of Barregarow

Peter Hickman et Ian Hutchinson Bottom of Barregarow

Dean Harrisosn Bottom of Barregarow

Dean Harrisosn Bottom of Barregarow

Jamie Coward photo Peter Callister

Jamie Coward photo Peter Callister

Xavier Denis photo Denis Detaille pour www.tourist-trophy.fr

Xavier Denis photo Denis Detaille pour www.tourist-trophy.fr

Morgan Govignon photo Denis Detaille pour www.tourist-trophy.fr

Morgan Govignon photo Denis Detaille pour www.tourist-trophy.fr

La course est arrêtée au drapeau rouge au troisième tour à Snugborough.

13 TT  2019 LES COURSES
Dean Harrison et Conor Cummins en attente après le drapeau rouge

Dean Harrison et Conor Cummins en attente après le drapeau rouge

Peter Hickman vainqueur

Peter Hickman vainqueur

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Abandon de John McGuinness à la fin du premier tour.

1 Peter Hickman 2 Dean Harrison à 1.7s 3 Conor Cummins à 7.5s 4 James Hillier  23.3s  5 Michael Rutter 12.8s 6 Michael  Dunlop 2.7s 7 Davo Johnson à 12.8s.

Troisième victoire d'Hickman au TT sur une BMW hybride Superbike/Superstock, mené pendant le premier tour il a su prendre le meilleur au bon moment

Michael Dunlop après des essais complètements manqués pour cause de panne n'a jamais été dans le coup !

Les trois premiers ont roulé à plus de 132 mp/h.

 La course ne repartira pas le classement sera donc fait sur la fin du deuxième tour.

1 Peter Hickman 2 Dean Harrison 3 Conor Cummins

30ème Xavier Denis

52ème Morgan Govignon

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Morgan Govignon:

"Pas facile... Je n'ai pas pu boucler le 2ème tour en raison d'un drapeau rouge, obligé de m'arrêter dans la montagne. Nous avons essayé de nouveaux réglages sur la 1000, mais la moto était encore plus folle qu'avant ! Impossible de sortir fort des virages, des guidonnages dans tous les sens, et la montagne qui était un peu plus reposante est devenue une galère en raison du vent. Un TT très difficile pour tout le monde, et malheureusement nous ne passons pas au travers... J'espère m'amuser un peu plus avec la 600 ce soir !"

Course Sidecars:

Parc fermé

Parc fermé

Cool John Holden

Cool John Holden

13 TT  2019 LES COURSES
Estelle et Franck

Estelle et Franck

Rives/Wickles

Rives/Wickles

Birchall/Birchall

Birchall/Birchall

Holden/Cain

Holden/Cain

Reeves/Wilkes

Reeves/Wilkes

Crowe/Crowe

Crowe/Crowe

Estelle Leblond Frank Claeys

Estelle Leblond Frank Claeys

François Leblond Marléne Couillard

François Leblond Marléne Couillard

Birchall/Birchall

Birchall/Birchall

Crowe/Crowe

Crowe/Crowe

Estelle/Frank photo Martyns Fotos

Estelle/Frank photo Martyns Fotos

François/Marlène

François/Marlène

Maria Costello/Julie Canipa

Maria Costello/Julie Canipa

Abandon d'Estelle Leblond à Sulby Bridge

1er tour 1 Birchall/Birchall 2 Holden/Cain 3 Founds/Lowter 4 Founds/Walmsley 5 Blackstock/Rosney

2ème tour 1 Birchall/Birchall 2 Holden/Cain 3 Founds/Lowter 4 Founds/Walmsley 5 Crowe/Crowe

On attendait une lutte Birchall contre Holden, mais le combat fut tronqué avec une belle victoire des frères Birchall avec 40 s d'avance sur Holden/Cain.

Remarquable performance des frères Crowe (ils ont de qui tenir) qui finissent cinquièmes en étant newcomers.

C'est la neuvième victoire des frères Birchall.

20ème place pour François Leblond/Marléne Couillard

13 TT  2019 LES COURSES

Course Supersport 1:

Michael arrivera à la dernière seconde

Michael arrivera à la dernière seconde

TMR en prégrille

TMR en prégrille

Nicolas Pautet

Nicolas Pautet

Lee Johnson

Lee Johnson

James Hillier

James Hillier

Peter Hickman

Peter Hickman

Dean Harrison

Dean Harrison

Michael Dunlop

Michael Dunlop

13 TT  2019 LES COURSES

Arrêt de la course après 2 tours, il pleut ..........

On savait que Lee Johnston était l'homme des Supersport mais tout restait à prouver au TT car il n'avait toujours pas de victoire.

Une victoire durement acquise avec une lutte contre Hillier et Hickman. Ni Dean Harrison, ni Michael Dunlop n'ont pu se mêler aux trois hommes de tête pour envisager la victoire.

Classement de cette course tronquée.

1 Lee Johnston 2 James Hillier à 3.6 s 3 Peter Hickman à 1.3s  4 Dean Harrison  à 13s 5 Michael Dunlop à 3.1s 6 Conor Cummins à 6.4s 7 Gary Johnson à1.5s 8 Jamie Coward à 7.8s 9 Davy Todd à 21.7s 10 Ian Hutchinson 8.1s ...18 Xavier Denis...40 Morgan Govignon...47 Nicolas Pautet

13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES
13 TT  2019 LES COURSES

Retour tardif pour Jonathan Goetschy...il est tombé en panne avant Hillbery, la moto a coupé les mécaniciens sont allés le chercher avec de l'essence la moto a pu revenir. Consommation importante ou problème de pompe à essence car la moto aurait avalé 20 litres pour moins de deux tours?  Après démontage du réservoir, il est vide ! Donc vent + méconnaissance de la piste (conduite moins coulée) ne font ps bon ménage.

Timothée a été arrêté au drapeau rouge au moment de la pluie...mais pourquoi n'est'il pas classé car il est reparti ?

Timothée Monot:

"Aujourd'hui 1ère course du TT en 600 Supersport.

Course de 2 tours écourtée sur drapeau rouge pour quelques gouttes de pluie... Les Marshall m'ont arrêté à quelques kilomètres de l'arrivée, puis m'ont fait repartir, au final je ne suis pas classé incompréhension totale !!!! 😳
Revanche j'espère cette semaine
."